Fr : +33 678 740687
Nl : +31 653 771441

Fr : +33 678 740687 Nl : +31 653 771441

Comment nous trouver


Le Château

Les propriétaires

Tim en Margreeth Bonjour et bienvenu au Château des Lys. Nous nous nommons Tim & Margreeth Alexander et sommes un couple Anglo-Hollandais. Nous étions jusqu’à peu basés dans le Zeeland aux Pays-Bas. Nous avons vingt ans de mariage derrière nous (toujours en cours) et deux enfants, âgés de 24 et 10 ans. Margreeth était professeur d’anglais, professeur spécialisée dans l’assistance aux enfants à problèmes et traductrice. Tim est le troisième membre du groupe de musiciens à succès “Fragment” ( www.fragmentlive.com ) depuis plus d’années qu’il n’ose l’avouer. En tant que musicien il a aussi été impliqué dans de nombreux projets annexes, tels que des films de l’industrie cinématographique hollandaise, un spectacle de cuisine théâtralisé et une récente collaboration avec l’écrivain Hollandais récemment décédé, WJ Maryson. Nous étions satisfaits de nos vies lorsque nous avons découvert le Château par hasard, au courant de l’automne 2012, pendant des vacances entre amis en Picardie. Nous sommes tombés amoureux et nous avons décidés de l’acquérir. Cela semblait être la façon idéale de combiner tous nos amours respectifs; pour la cuisine, les réceptions, les antiquités et la vallée de la Somme. De plus, la proximité du site, autant du Zeeland que de la Grande Bretagne, rend plus facile le fait de rester en contact avec notre famille et nos amis, ce qui reste l’élément crucial de notre vie. A la suite de cinq mois de tractations fort compliquées pour se porter acquéreurs, nous avons enfin pris possession du Château en Mars 2013. C’est un chantier en cours. Avec une telle demeure et son parc, il ne peut pas en être autrement. Nous souhaitons maintenir le charme et le haut niveau de qualité hérité des anciens propriétaires, mais aussi oeuvrer à l’améliorer. Il faut admettre que nous n’avons jamais entrepris une initiative de cette envergure dans le passé mais nous espérons que l’expérience acquise par ailleurs va nous aider à réaliser notre projet. Nous adorerions avoir le bénéfice de vos idées, de vos suggestions et, quels que soient vos besoins ou vos attentes, n’hésitez pas à nous en faire part. Nous sommes heureux de vous retrouver ici bientôt et espérons que vous allez aimer cet endroit autant que nous. A bientôt Tim & Margreeth Petit aperçu historique condensé Nous en apprenons tous les jours sur l’histoire du Château et ses environs. La vallée de la Somme a été la scène de nombreux moments marquants depuis l’époque préhistorique. Jules César est partit à la Conquête des côtes britanniques depuis ce rivage. Harold Godwinson de Wessex, naufragé, a été emprisonné à Saint-Valery-sur-Somme, avant d’être relâché par Guillaume le Conquérant. Ce dernier a organisé sa propre flotte d’invasion en baie de Somme lorsque Harold a changé d’avis et refusé d’honorer sa promesse de donner la couronne d’Angleterre a Guillaume. La tour où Harold fût emprisonné existe encore de nos jours. D’autres sujets de discorde franco-anglaise ce sont réglés à Crécy et Azincourt (transformé en “Agincourt” en anglais). Les deux lieux sont situés a proximité du Château et valent le détour. Jeanne d’Arc fut aussi emprisonnée à Saint-Valery-sur-Somme. La porte d’entrée de la ville qu’elle traversa en chemin pour son exécution et la plupart de la ville médiévale sont toujours intactes et particulièrement jolies. Que de possibilités de visites. Pour en savoir plus renseignez-vous sur www.somme-tourisme.com Sailly le sec était un temps un village séparé. Il a été rattaché au village de Flibeaucourt en 1908. L’origine étymologique de Sailly vient probablement du latin salix qui donne saule en français et salicelum, lieu où poussent des saules. Il se pourrait que le nom provienne de la Conquête des Gaules par Jules César. Il ne reste quasiment aucun vestiges du village médiéval rasé par les Espagnols en 1823. La plus vieille bâtisse aujourd’hui est le deuxième château du village qui accueille la mairie. La première partie du Château des Lys fût construite en 1850. Un magnat du rail Parisien, Monsieur Sangnier, a bâtit la maison située en avant, proche de le route, comme résidence de vacances. Il construit trois autres bâtiments, probablement pour héberger ses domestiques. Ceux-ci sont actuellement les gîtes. A l’origine l’ensemble était bien plus vaste. La propriété est restée avec la famille Sangnier jusqu’à la mort du dernier héritier, aux alentours de la Première Guerre Mondiale. Le père de l’héritier, un homme pieux, a fait don du bâtiment à l’église qui en a fait un établissement d’enseignement Catholique pour garçons, reconnu pour sa discipline et ses bons résultats. A cette époque deux ailes sont rajoutées pour connecter la maison principale au Gîte Studio et au Gîte Rural. L’aile gauche côté route abritant la chapelle. Il persiste des vestiges de ce passé ecclésiastique que l’on admire dans les vitraux et plusieurs autres éléments du mobiliers dispersés un peu partout dans le bâtiment. La chapelle même est devenue un hébergement. Vous apercevrez une statuette de la vierge dans le jardin et une croix implantée sur la propriété. Nous pensons que l’étang est d’origine naturelle. Lorsque l’école fût fermée c’est l’agriculteur voisin qui a pris possession du Château avant de parceller le terrain, lui donnant sa configuration actuelle et le vendant en 2005 aux derniers propriétaires avant nous, la famille Lutz, qui l’a transformé et lui a donné son cachet actuel. Nous pensons n’être que les cinquième propriétaires à ce jour. A titre d’information la couleur sang et blanche des bâtiments actuels est typiquement picarde. Le petit bois qui entoure la propriété du Château des Lys faisait dans le passé parti d’une ancienne forêt, le Bois de Cantatre, qui s’étendait jusqu’à Abbeville. La plus grande portion est située devant la mairie à quelques champs de distance et est très fréquentée par les marcheurs. Des sites funéraires de l’Age de Bronze ont été découverts localement et quelques traces de villages Gaulois. Sans surprises, des légendes racontent les activités druidiques locales mais ce sera plus probablement nos hôtes qui s’amusent. Quelques sangliers et chevreuils peuvent être aperçus à l’occasion dans la propriété, des écureuils aussi au moment même où je rédige ce texte et surtout de nombreuses taupes. Ceci reste un lieu abrité du reste du monde et nous souhaitons le préserver, en restaurant autant que possible sa gloire passée